Fusions et acquisitions majeures de crypto-monnaies en 2019

Le marché numérique s’est considérablement transformé au fil des ans. Malgré sa nature imprévisible, les particuliers et les entreprises continuent de s’intéresser vivement au monde de la crypto-monnaie. Cela est attesté par les nombreuses opérations périodiques de fusion cryptographique en cours de scellage. De l’augmentation des bénéfices et de la clientèle à la réduction de la concurrence et des frais généraux, les fusions présentent d’innombrables avantages.

L’année 2019 est particulièrement prometteuse. Bien que l’année soit encore jeune, nous avons assisté à d’importantes fusions et acquisitions. Le marché anticipe toujours des fusions monumentales dans les prochains jours. Déjà, les grandes entreprises ont fusionné dans des accords de plusieurs millions de dollars, mais l’année n’est même pas à mi-chemin.

Nous discutons ci-dessous des fusions et acquisitions épiques qui ont commencé l’année en beauté.

Installations Kraken et Crypto

Le lundi 4 février 2019, Kraken a annoncé qu’il avait officiellement acquis Installations de cryptographie. Kraken, un échange cryptographique basé aux États-Unis venait juste d’un changement de marque majeur au moment de la fusion avec Crypto Facilities, un échange d’actifs numériques basé à Londres.

Suivant le 100 millions de dollars rachat, Kraken est devenu le seul échange de crypto-monnaie offrant des transactions au comptant et à terme à ses clients dans des devises telles que Ethereum, XRP et Bitcoin. Ce nouvel arrangement permettra aux investisseurs de négocier la nuit et le week-end plutôt que de simplement dépendre des neuf à cinq heures normales actuellement prévues sur le marché américain..

Jesse Powel, le PDG de Kraken était enthousiasmé par l’acquisition et a réitéré que cette acquisition allait accélérer le programme de son entreprise et lui permettre de trouver un moyen de contourner les efforts antérieurs pour obtenir des approbations d’exploitation en Europe.

Facebook et Chainspace

Le 4 février 2019, le monde s’est réveillé en apprenant que Chainspace était Facebook première acquisition liée à la cryptographie. Il est à noter que Facebook a été travailler tranquillement sur une monnaie numérique pour faciliter les transactions via WhatsApp.

Dans un mouvement plutôt méconnu, Facebook a recruté des employés de cette startup blockchain mais n’a adopté aucune des technologies de cette dernière. Chainspace est le fruit de plusieurs chercheurs de l’University College London.

L’un des principaux objectifs de Chainspace était de réduire le temps nécessaire aux transactions blockchain. L’équipe qui a été embauchée devrait partager son expertise sur la division blockchain de Facebook. On s’attend à ce que cela renforce les opérations grâce à l’acquisition.

Bakkt et Rosenthal Collins Group

Le 14 janvier 2019, Bakkt a annoncé via son blog Medium, leur première fusion, déclarant: «Nous sommes heureux d’annoncer que nous avons conclu un accord pour acquérir certains actifs de Groupe Rosenthal Collins (RCG), un négociant indépendant de commission à terme avec près de 100 ans d’expérience dans la confiance de ses clients. »

Rosenthal Collins Group est un acteur clé dans le secteur du trading à terme. Il se spécialise dans l’administration de comptes de marchandises pour les particuliers et les entreprises. À ce titre, Bakkt a tout à gagner de cette acquisition en acquérant l’expertise nécessaire pour améliorer ses opérations de trésorerie et la gestion des risques..

Cette décision confirme les efforts de Bakkt pour améliorer les transactions des consommateurs à l’aide de crypto-monnaies. De plus, ce serait un avantage considérable pour les opérations de Bakkt dans sa lutte contre le blanchiment d’argent.

Coinbase et Blockspring

Blockspring, à travers son blog, a annoncé son acquisition par Coinbase le 14 janvier 2019. Créée en 2014, Blockspring est une société de développement de logiciels basée à San Francisco qui se spécialise dans la collecte et le traitement des données API.

Coinbase bénéficiera de Blockspring en accédant à ses nombreux services tels que la création de rapports, les ventes et le marketing, et la génération de listes pour le recrutement. Mais Blockspring n’est qu’une autre des dernières acquisitions du géant de la monnaie numérique. Récemment, Coinbase a acquis plusieurs entreprises dans le cadre d’opérations de fusion.

Il oriente les fonds levés auprès des investisseurs vers l’acquisition de plus d’entreprises. Ceci dans le but d’améliorer ses activités et d’ajouter du personnel talentueux à son équipe. L’acquisition ne modifiera cependant pas les opérations de Blockspring. Elle continuera à fournir des services à ses clients de la même manière qu’auparavant en tant qu’entité indépendante.

EZAdvance et Alconomy

Dans une tentative de déployer ses ailes sur le marché numérique, Acquisition d’EZAdvance Consumer Lending Inc. Alconomie les technologies. La société de services financiers basée aux Philippines a fusionné avec l’institution de prêt blockchain basée à Delhi le 8 janvier 2019. Les détails financiers de l’accord n’ont pas encore été révélés.

Alconomy Technologies a été lancé en Inde en 2017 en tant que portefeuille cryptographique et échange. C’était l’idée de Kashish Manocha. Malheureusement, plus tard en 2018, la Reserve Bank of India a interdit le trading de crypto-monnaies. À la suite de l’interdiction, Alconomy s’est transformée en une entreprise de technologie financière qui a doté les organisations de leurs services de notation de crédit blockchain..

Cette fusion permettra à EZAdvance de bénéficier du déploiement des solutions bancaires numériques d’Alconomy aux Philippines.

Mastercard et Visa Scramble pour Earthport

Vers la fin de 2018, Visa a offert d’acheter Earthport pour 198 millions de livres sterling. La société de services financiers a examiné l’offre et l’a même recommandée à son conseil d’administration et à ses actionnaires. Tout allait bien pour Visa jusqu’à Mastercard est entré avec une offre concurrente de 233 millions de livres sterling.

Cela a forcé Earthport de retirer l’offre précédente de Visa et même d’envisager d’ajourner une assemblée des actionnaires qui devait se tenir le 21 février 2019 pour discuter de l’offre de Visa. L’offre de Mastercard donnait à chaque actionnaire 33 pence par action.

Ne pas être du genre à abandonner facilement, Visa a rebondi avec une offre de 247 millions de livres sterling le vendredi 8 février 2019. Cela s’est traduit par 37 pence par action. La principale question sur toutes les lèvres était de savoir pourquoi ces deux géants se battraient-ils pour Earthport? Eh bien, Visa et Mastercard ont indiqué qu’un accord avec cette société britannique garantirait la croissance de leurs réseaux de devises transfrontaliers..

Alliance d’échange Bithumb et Blockchain

Bithumb est sur le point de subir une refonte majeure après il a été acquis par le groupe blockchain fondé à Singapour Alliance d’échange de chaînes de blocs (BXA). Lors de l’acquisition, Blockchain Exchange Alliance, en collaboration avec cinq autres investisseurs de Hong Kong, d’Amérique, du Japon, du Moyen-Orient et du Royaume-Uni, aura un certain contrôle sur la société sud-coréenne d’échange de devises numériques..

L’accord de 250 millions de dollars devrait être conclu avant la fin du mois de février 2019. Ce rachat est conforme au programme de BXA visant à créer un réseau d’échange de crypto-monnaies dans douze pays..

Industries BTHMB et Blockchain

Le 22 janvier 2019 Blockchain Industries a annoncé sa fusion avec le BTHMB de Singapour. La raison de la fusion était que BTHMB voulait entrer en bourse aux États-Unis, et une fusion avec une société cotée en bourse basée aux États-Unis ferait l’affaire..

Bien qu’elle ne soit pas conventionnelle, cette fusion a permis une entrée plus rapide dans la cotation américaine par opposition à des méthodes telles que le dépôt des introductions en bourse. En ce qui concerne cet accord, BTHMB a changé son nom en Blockchain Exchange Alliance. De plus, BTHMB a choisi d’entrer en bourse aux États-Unis plutôt qu’à Singapour en raison des problèmes d’introduction en bourse de son pays..

En conclusion, même avec la baisse actuelle des prix des crypto-monnaies, les fusions en cours indiquent que tout n’est pas perdu dans le monde de la crypto. Vous ne savez jamais ce que ces nouvelles fusions et acquisitions pourraient apporter.

Image en vedette via BigStock.